dimanche 8 mars 2009

Wolfram Alpha


Stephen Wolfram vient d’annoncer sur son blog le lancement d’un nouveau service qui, selon lui, a le pouvoir de changer le web… et le monde. Le service s’appellera Wolfram Alpha et sera disponible à partir du mois de mai sur le site www.wolframalpha.com. On ne sait encore que peu de choses sur ce service, si ce n’est qu’il se présentera comme Google, analysera la question posée par l’internaute (ce que ne fait pas Google) et « calculera » la réponse (sur la base de milliards d'informations archivées et classées) au lieu de renvoyer seulement les pages web les plus pertinentes. La technologie s'appuiera sur des algorithmes mathématiques très puissants. Venant de Wolfram, il faut s’attendre à tout, et certainement au meilleur.  

Stephen Wolfram est un des scientifiques que j’admire le plus, si l’on met à part son égo surdimensionné, car il a cette capacité à élaborer une vision et à travailler des années voire des décennies pour lui donner corps. Jeune prodige, il a achevé sa thèse de physique des particules à Caltech à 20 ans puis a monté sa société (Wolfram Research) pour créer l’outil mathématique qui lui manquait pour analyser le monde subatomique. Ce logiciel s’appelle Mathematica, et dispose de capacités de traitement symboliques et graphiques extraordinaires, comme le montre cette splendide surface en trois dimensions. 
A l’aide de cet outil, Wolfram a pu finalement reprendre les recherches qu’il avait interrompues 20 ans plus tôt et a publié en 2002 un ouvrage dont le titre dit tout de la modestie de son auteur : A New Kind of Science

Ce livre, un des plus beaux livres de science jamais publié, est truffé de résultats de simulation où l’auteur montre que la complexité de notre monde, peut émerger de règles itératives extrêmement simples. Il y analyse des systèmes appelés automates cellulaires. Ces systèmes, dans leur forme la plus simple, sont une succession de lignes faites de pixels noirs et blancs. La couleur du pixel d'une nouvelle ligne est déduite de la couleur des 3 pixels qui se trouvent immédiatement au dessus. Par exemple ci-dessous, voici l'évolution d'un automate cellulaire, associé au jeu de règles numéro 30 (rule 30). 


Lorsqu'on laisse le système itérer encore, on voit apparaître des phénomènes chaotiques. 

Wolfram a montré que si l'on prend la verticale composée des pixels du milieu du triangle, on arrive à une série de 0 et de 1 qui forment une suite de nombres parfaitement aléatoires. L'automate cellulaire "rule 30" est l'un des programmes informatiques les plus simples capables de générer le "hasard", hasard qui comme on le sait est au coeur des lois d'évolution de la Nature.
Malgré tout le buzz que l’auteur avait créé autour de la parution de ce livre (il avait prétendu que le livre contiendrait des découvertes qui révolutionneraient la science), il n’en est malheureusement rien ressorti de si révolutionnaire. Wolfram est toujours à la recherche des règles élémentaires qui expliqueraient l’évolution des particules élémentaires et expliqueraient la naissance à l’univers.  
En tout cas, ce qui est indéniable, c’est que ces projets démiurgiques l’ont conduit à sans cesse améliorer son outil et qu’aujourd’hui Mathematica, est l’une des plus belles réalisations logicielles jamais crées. Ce logiciel (qui en est à sa septième version en 20 ans, et Wolfram a participé au développement de chacune de ces versions qui sont toujours une révolution par rapport à la version précédente) permet de traiter et de visualiser tous les problèmes de mathématiques, avec un langage et une interface d’une puissance inégalée. Les algorithmes et les traitements derrière Alpha s'appuient sur Mathematica et sur les théories développées par Wolfram dans A New Kind of Science.
De la même manière qu'il y a eu un avant et un après Google, y-aura-t'il un avant et un après Alpha ? On en reparlera en mai.

PS : cela rappelle le site True Knowledge.

3 commentaires:

Jean-Pierre Goux a dit…

La date de lancement a été fixée au 18 mai.

Jean-Pierre Goux a dit…

Une présentation en avant-première du service est maintenant disponible, ça a l'air tout simplement génial... Je viens d'écrire un nouveau post sur le sujet.

Florent a dit…

"y-aura-t'il un avant et un après Alpha ?"

J'en suis certain