mercredi 6 janvier 2010

Sea Shepherd et le bateau de Batman


Sea Shepherd, l’association éco-activiste de Paul Watson dont nous avons beaucoup parlé sur ce blog (Paul Watson à Jussieu, Whale Wars, Actions et réactions, The Cove, Sharkwater...) et qui m’a inspiré en partie l’organisation Gaïa de mon roman, fait à nouveau couler de l’encre aujourd'hui. Paul Watson (un des fondateurs de Greenpeace, qui a quitté le mouvement le trouvant trop mou) a peut-être réalisé son plus beau coup médiatique depuis 1977, date à laquelle il avait amené Brigitte Bardot sur les banquises du Canada pour révéler au monde entier le scandale du massacre des phoques. Aujourd'hui c'est les baleines de l'Antarctique qu'il va peut-être sauver.

L'organisation avait franchi un nouveau cap dans sa lutte contre les Japonais pour la protection des baleines en Antarctique en annonçant, en octobre 2009, l’acquisition d’un bateau révolutionnaire, que l’on peut aisément qualifier de « bateau de Batman » (c’est d’ailleurs certainement Christian Bale, l’acteur incarnant Bruce Wayne à l’écran et très bientôt Paul Watson, qui leur a soufflé l’idée).


Rassurez-vous, rien à voir avec la photo ci-dessus. Ce bateau, précédemment connu sous le nom de EarthRace, est celui de tous les records. Regardez plutôt à quoi il ressemblait avant que Sea Shepherd le récupère.


Entièrement propulsé au biodiesel, cette Formule 1 des mers peut parcourir 13 000 miles nautique (la moitié d’un tour du monde) en un seul plein (bon d'accord c'est si le bateau avançait à 6 noeuds de moyenne). C’est un mix entre un power racer, un trimaran et un … sous-marin ! En effet le EarthRace avec sa coque en carbon/kevlar et ses moteurs de 1000 chevaux est capable de passer à travers des murs de vagues de 7 mètres, comme le montre l’impressionnante vidéo ci-dessous.


Conçu pour exploser le record de circumnavigation avec un navire motorisé, il a tenu ses promesses. En juin 2008, il a fini son tour complet des mers en seulement 60 jours, 23 heures et 49 minutes reléguant en seconde division le précédent établi par le Cable and Wireless Adventurer (74 jours, 20 heuress, 58 minutes). L’équipage de Magellan, qui avait mis près de trois ans ponctué de terribles péripéties, a dû se retourner dans sa tombe. A noter pour les puristes, que le véritable record de circumnavigation est tenu par un voilier, le catamaran Orange II skippé par Bruno Peyron et qui a effectué le tour du monde en 50 jours


C’est donc avec une joie immense que j’avais appris l’an dernier que ce bateau poursuivrait son existence au sein de la flotte « pirate » de Sea Shepherd. Pour l’occasion, le EarthRace fut rebaptisé Ady Gil et avait subi un relifting complet « à la batman » avec notamment sa coque entièrement peinte en noir. Il est difficile de ne pas admettre que c’était le plus incroyable des bateaux pirate. La vidéo suivante parle d’elle-même, la musique electro-maori de Tiki Taane est vraiment excellente.



Sea Shepherd vient malheureusement d'annoncer dans un communiqué que le Ady Gil venait d'être percuté hier en Antarctique par le baleinier japonais, Shonan Maru No. 2. L'équipage de 6 personnes du Ady Gil est sain et sauf. Comme d'habitude, les Japonais essaieront de prouver qu'ils ne sont responsables (quoique dans ce cas ça va être chaud, cf. images plus bas), mais l'essentiel est que cet événement très médiatique attire l'attention sur Sea Shepherd (leur site Internet est complètement saturé) et les exactions commises par les Japonais en Antarctique. Les Japonais ont mis en premier en ligne sur YouTube les images de la destruction du Ady Gil. Le trou dans la coque en kevlar est impressionnant et l'angle de prise de vue permet de laisser croire que l'Ady Gil s'est approché...



Georges Braque et Picasso l'avaient bien compris en inventant le cubisme : par une multiplication des angles de vue, on peint mieux la réalité. Quelques heures plus tard, les membres de Sea Shepherd qui filmaient la scène depuis un autre de leurs bateaux (le Bob Barker) montrent une toute autre perspective.



Le Shonan Maru a carrément foncé sur l'Ady Gil qui était à l'arrêt. Ils auraient pu tuer les passager. C'est impressionnant. Tout ça est d'autant plus ennuyeux pour les Japonais que le Shonan Maru 2 est supposé être un bateau de recherche (RESEARCH est écrit en énorme sur ses flancs). Cette chasse qu'ils mènent en Antarctique est donc complètement illégale et aujourd'hui le monde entier en a pris conscience (on m'a dit que même TF1 a retransmis les images au 20h). C'est ahurissant de voir le poids médiatique qu'a pris YouTube. Les commentaires extrêmement véhéments entre les défenseurs et pourfendeurs de la chasse à la baleine sont aussi très instructifs à lire. C'est peut-être ça la démocratie participative.


Je regretterais personnellement si ce bateau si extraordinaire ne pouvait pas être réparé (Sea Shepherd n'est pour l'instant par clair sur ce point) car j'aimerais vraiment voir d'autres missions où il intervient en justicier des mers ! En attendant que d'autres scènes de l'Ady Gil soient montrées dans la prochaine saison de Whale Wars, voici en attendant quelques photos du malheureux navire (courtesy ICR et Roger T Wong).


PS : quand est-ce que Sea Shepherd rachète un bombardier B-2 ? Vous ne trouvez pas qu'il irait bien avec l'Ady Gil ?!


PS2: ou alors plutôt racheter l'Atlantis, le vaisseau d'Albator, car les B2 ça se casse comme le montre cette vidéo (l'accident est autour de la deuxième minute).


PS 3: voici le mail intéressant que je viens de recevoir de la mailing liste de Sea Shepherd. Ils ont besoin de soutien.


Emergency Update: From the Frontlines
of the Whale Wars
Dear ,

Our vessels and crews and have been ATTACKED! Lives have been threatened. A vessel has been destroyed. This day will go down in infamy.

We will not give up. We will not retreat. We will not surrender to those who want to do harm. We need your support today now more than ever.

Earlier today, our vessel the Ady Gil was severely damaged and almost sunk in a vicious and unprovoked attacked by a Japanese whaling harpoon vessel many times its size. Thecrew barely escaped with their lives and were rescued by our newest vessel the Bob Barker.

There is a battle between "David and Goliath." The illegal Japanese whalers are trying to physically harm and financially destroy your nonprofit whale defenders -- the Sea Shepherds. Show the whalers and the government of Japan that they cannot get away with this.

As I write, my valiant crews remain at sea, vigilant in their pursuit to stop the whalers. Our defense of the whales needs to continue in the Southern Oceans. We are their only hope.

Sea Shepherd is the only organization in the world directly intervening to save these magnificent and innocent beings but we cannot do it without you.

Please stand with us and click here to make a donation today or call 877-WHALES-911 (877-942-5379)* as we continue our fight in the coming days, weeks, months, year- whatever it takes..

From the bridge of the Steve Irwin, I thank you,

Captain Paul Watson
P.S. Due to the large number of people trying to access our website from all over the world, you may find that our main website pages load slowly, however, our donate page is operating well at this time. In the meantime, we are working to get our main website up to speed.
*To call from anywhere outside of the US or Canada, dial +1-416-645-4677.

*Donations to Sea Shepherd have tax benefits in the United States, United Kingdom, the Netherlands, and France.

2 commentaires:

La vidéo a dit…

La video de face montre l'attaque du baleinier qui vire vers l'Earthrace au dernier moment !!


http://www.youtube.com/watch?v=Bbuq0YEIPNU

JP Goux a dit…

Merci ! J'ai intégré du coup ce point de vue capital à l'article.